Histoires et inspirations

Interview de Noel Russo, Fondateur d'Esprit Fermes

Wirate - 2019-01-09

Bonjour, parles nous de ta startup! Comment est né le projet ? Quelles sont vos ambitions et comment arriverez-vous à les accomplir ?

Le projet est né d’un constat simple : aujourd’hui, les produits de nos terroirs sont soit trop chers soit de mauvaise qualité ! Alors que nous cherchons à consommer de manière plus responsable tout en préservant nos habitudes de convivialité et de partage, les scandales alimentaires se multiplient et manger devient une angoisse ! Et en même temps, de plus en plus d’agriculteurs transforment eux-mêmes leur matière première et proposent en vente directe à la ferme des produits de qualité naturelle, artisanale … juste bons et vrais !

Notre ambition est de leur offrir une plateforme équitable de sélection, promotion et distribution de leurs produits gastronomiques fermiers.

Pour réussir à offrir cette solution, notre projet consiste à constituer une “coopérative virtuelle”, construite sur des valeurs et un engagement sociétal forts, pour nos producteurs partenaires (déjà plus de 100) et de créer un réseau complet d’entrepôts — magasins pour approvisionner nos clients B & C comme s’ils étaient allés eux-mêmes à la ferme !

Soyez sympa et donnez un tuyau à la communauté d’un truc qui vous a facilité la vie dans le business..

Mon seul truc & astuce : aime ce que tu fais ! Aime ton produit, pense aux gens pour qui tu fais cette entreprise et le(s) problème(s) de leur vie quotidienne que tu veux résoudre !

Un piège à éviter peut-être ?

Ne le fais ni que pour l’argent ni juste pour projet lui-même … et ne reste pas seul ! Si tu ne partage pas ton projet alors, tu ne pourras pas le réaliser ou alors ta super idée ne deviendra pas la superbe entreprise que tu veux créer. C’est la définition de l’innovation que je retiens : transformer un progrès technologique en utilité sociale ! That’s the key!

Et une anecdote rigolote ?

Je travaille avec des agriculteurs donc je n’ai QUE des anecdote rigolotes ! Mais ma préférée c’est surement quand nous sommes allés chez Jean-Pierre, éleveur de cochons dans le Jura : on arrive avec notre plaque 75 et nos chemises à carreaux de hipsters, l’accueil est frais, le Jurassien est méfiant ! Quand on finit par “briser la glace”, aux sens propres et figuré, on lui demande à voir les cochons … Normal ! Et là, JP de nous répondre “non, pas possible, ils font la sieste ! Je ne les réveille jamais pendant la sieste” … On se dit d’abord qu’il est fou barré mais en fait, les cochons ont vraiment un caractère de cochons ! Si tu les réveilles, ils font la gueule, mangent mal et du coup, la viande est moins bonne … Merci JP pour ce moment !