Histoires et inspirations

Pourquoi une Journée mondiale de l’Alimentation ?

Esprit Fermes - 2019-10-15

Les modes de consommation sont en train d’évoluer pour tendre vers une alimentation plus saine et respectueuse de l’environnement. La Journée mondiale de l’alimentation est reconnue pour sensibiliser le public au problème de la faim et l’encourager à soutenir les efforts pour éradiquer progressivement ce fléau. 

L’accès à la nourriture est primordial pour la vie. De nombreuses populations manquent de denrées alimentaires et ne peuvent pas garantir le moment où ils prendront un repas, pendant que d'autres gaspillent de grandes quantités de nourriture chaque jour.

Créée par l’Organisation des Nations-Unies, c’est dans l’optique de réguler ces déséquilibres que la FAO a été fondée le 16 octobre 1945, avec pour mission d'aider la lutte constante contre la faim et la malnutrition. La devise du FAO : « Aider à construire un monde libéré de la faim ». La Journée mondiale de l’alimentation a été officiellement établie en 1979 et est aujourd’hui célébrée dans plus de 150 pays. Cet événement est célébré chaque année le même jour que la création de la fondation de la FAO, le 16 octobre. 

Depuis 1981, un thème différent a été adopté chaque année en fonction des problèmes actuels. Pour l’édition 2019, le thème retenu sera : l’alimentation saine.

 

 

Une journée d’action consacrée à la lutte contre la faim dans le monde : 

Chaque année le 16 octobre, des personnes du monde entier se réunissent pour déclarer leur engagement à éliminer la faim dans le monde. De nombreuses actions de sensibilisation sont organisées dans plus de 150 pays à travers le monde, ce qui en fait l'un des jours les plus célébrés du calendrier des Nations Unies. 

Ces événements ont un but principal : favoriser la prise de conscience et l’action dans le monde entier pour ceux qui souffrent de la faim et la nécessité de garantir la sécurité alimentaire et des régimes alimentaires nutritifs pour tous. 

Le FAO proclame la nourriture comme un droit humain fondamental. Pourtant, dans un monde en constante expansion, plus de 820 millions de personnes dans le monde souffrent de sous-alimentation chronique, 60% des femmes et près de cinq millions d'enfants de moins de cinq ans meurent chaque jour de causes liées à la malnutrition.

Il est également important de noter un certain paradoxe dans les chiffres : alors que des millions de personnes souffrent de la faim, 672 millions de personnes souffrent d'obésité et 1,3 milliard supplémentaires ont un excès de poids. 

Chacun à notre échelle pouvons changer nos habitudes et rendre notre alimentation plus saine. Faire ses courses chez les producteurs français et opter pour des aliments bio sont des choses simples à mettre en place au quotidien. Toutes ces petites actions mise bout à bout permettront dans un futur proche de changer notre manière de consommer de manière générale.